Vie économique - LA CARROSSERIE AUBINEAU

1959 : Création de la carrosserie par Michel Aubineau. Il produit des bétaillères.

1963 : Réalisations des premiers essais de matériaux composites. Michel Aubineau met au point sa propre conception de panneaux sandwichs et réalise les premières carrosseries dites "isolées".

1970 : tournant pour l'enteprise qui se spécialise dans la fabrication de carrosseries frigorifiques. L'entreprise familiale emploi 185 personnes à la fin des années 1970. La fabrication passe de 50 à 700 véhicules / an.

1980 : nouveau tournant, les enfants intègrent l'entreprise. L'accent est mis sur le développement commercial en France et à l'international, ainsi que sur le développement industriel. Le chiffre d'affaires de 35 millions de francs en 1980 atteint 100 millions de francs en 1989. L'entreprise exporte dans plus de 15 pays, consolide sa force de vente sur le territoire français et devient un constructeur international.

1987 : ouverture du premier SAVA (Service Après-Vente Aubineau) sur le marché français à Nantes.

1989 : les investissements techniques continuent. Après l'installation de presses à chaud pour la fabrication des panneaux sandwichs, c'est un nouvel atelier de 140 m de long qui ouvre ses portes, équipé d'une chaîne d'assemblage et d'un centre d'usinage.

2003 : la CARROSSERIE AUBINEAU compte 145 salariés pour un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros ; la production annuelle est d'environ 800 unités. Son site industriel s'étend sur 8 ha dont 5000 m2 couverts. Implantée à La Petite Boissière, au nord du département des Deux-Sèvres, la CARROSSERIE AUBINEAU est situés au coeur du bocage.

2005 : changement d'identité commerciale, "Carrosserie Aubineau" devient AUBINEAU CONSTRUCTEUR. C'est l'année du premier brevet de la Panel-Mastic (récompensée au salon professionnel Solutrans) et de la présentation et du lancement de la nouvelle gamme "Evolution".

2007 : l'objectif 1000 unités et 23 millions d'euros de chiffre d'affaires.

2009 : l'entreprise met en service un nouveau bâtiment où elle installe un centre d'usinage ultra moderne qui fait la liaison entre la zone de fabrication des panneaux et l'assemblage des véhicules. La surface globale bâtie passe à 16500 m2.

2010-2011 : la crise n'épargne pas le secteur d'activité, le chiffre d'affaires recule de 40% et oblige l'entreprise à se réorganiser et restructurer.

2012 : c'est le renouellement d'une partie du parc machine du secteur métallurgique avec l'achat d'une poinçonneuse à commande numérique pour des tôles format 1500 x 3000, épaisseur de poinçonnage maxi, 6 mm, ainsi qu'une superbe presse plieuse à commande numérique. Ceci a pour but d'améliorer les condition de travail, la qualité et la productivité arin de réintégrer de la sous-traitance. C'est aussi la mise en place progressive depuis septembre 2011 d'un logiciel ERP (Enterprise Ressource Planning ou Logiciel de Planification des Ressources de l'Entreprise) qui permettra de mieux gérer toutes les fonctions majeures de l'entreprise : la prise de commandes, l'élaboration des dossiers techniques, le lancement en production, la constitution des nomenclatures, des gammes, la réservation des matières, la gestion des heures...

 

ACTUS >>

Actualités